J. M. Cañellas – Photographie des Artistes

Josep Maria Cañellas s’est beaucoup illustré à travers la photographie de nus dont la teneur érotique n’échappera à personne. Cette catégorie de photographies est, de loin, la plus représentée dans les images qu’on pourra consulter ici.
Si cela devait froisser votre sur-moi, faites acte de contrition et passez votre chemin.

Un bref descriptif de l’application vous est proposé dans cette page de présentation.

Rechercher une photo de J. M. Cañellas

AideAide

FermerFermer



ex. Alhambra, cancan, chromo, guéridon, Paris, stéréo



№ JMC = 4291

2 résultats

1
4291
289-610
Photo 289-610 [JMC 4291]
Repro. : eBay
Catég.Nus
Desc.Femme nue de trois quarts, le visage vers l'objectif, assise sur un siège improvisé (fausse rocaille ?) et tenant la boule d'un jeu de quilles dans sa main droite levée.
Thèmesfemmes nues ; jeux ; quilles ; rocailles
Techniquetirage papier ; albumine ; La graphie de la signature et du numéro diffère de celle observée généralement.

Identification

SourceeBay (vintageiconicphotography)

Observations

Repro.Reproduction supprimée de la collection du vendeur.
2
4291
411-745
Photo 411-745 [JMC 4291]
Repro. : Archives d'Eros
Catég.Nus
Desc.Femme nue de trois quarts face vêtue de bas noirs. Elle est assise sur le bord d'une chaise et tient dans ses mains une plume blanche qui lui passe derrière le cou.
Thèmesfemmes nues ; sièges ; chaises ; accessoires ; bas ; plumes

Identification

SourceArchives d'Eros
Notes GCSite jumeau des Larmes d'Eros (accès via un compte utilisateur). Les photographies sont attribuées à Cañellas, mais sans autre justification. Un grand nombre d'entre elles portent cependant les initiales et un numéro d'ordre dans le négatif. On note la présence d'au moins une photographie signée HO (Henri Oltramare).

Observations

Repro.Site à accès restreint.
Notes GCPour une femme par ailleurs nue, le maintien des bas a souvent été interprété comme la marque d'une femme prostituée ou d'une pensionnaire de maison. C'est ce qu'on retient des œuvres de Degas, de Toulouse-Lautrec ou de Bonnard, par exemple. Chez Cañellas, les exemples sont très rares.

Haut de page